Hobo, vous avez dit hobo?

Boldwin au quotidienBoldwin en coulisses

10 octobre 2016

Avez-vous bien observé nos canettes de bière? Avez-vous vu les signes que notre designer graphique a intégré derrière le mot Boldwin? Si vous regardez bien, vous verrez qu’on retrouve deux lignes parallèles verticales et un rectangle avec une barre oblique.

Reconnaissez-vous ces signes? Ils sont issus du langage hobo. Pendant la Grande Dépression les hobos étaient des travailleurs itinérants qui sillonnaitent les États-Unis en quête de petits boulots et de bonnes combines. Ces vagabons voyagaient par la route mais aussi dans les trains de marchandises dans lesquels ils montaient clandestinement. Beaucoup de hobos se retrouvaient le long des principales lignes ferroviaires dans des points d’accueil plus ou moins improvisés. Ils pouvaient alors échanger des informations sur les régions où trouver de l’emploi et mener une vie stable.

Quand ils ne se parlent pas de vive voix, les hobos laissent donc des symboles dessinés à la craie ou au charbon sur des pierres ou des immeubles pour informer ou avertir les autres d’endroits accueillants pour dormir, de présence fréquente de la police, de repas chauds, de chiens méchants, etc.

En langage hobo, le rectangle avec la barre oblique signifie donc «alcohol in this town» et les deux barres parallèles «sky is the limit». Le hobo est devenu une figure mythique de l’imaginaire américain. C’est un personnage épris de liberté, développant la faculté de survivre en dehors d’une société aliénante dont il n’a pas à subir les contraintes. Comme Boldwin se décrit comme un «agitateur social», c’est beau clin d’œil qui représente bien notre marque!

© 2016 Boldwin. Tous droits réservés. Réalisation : Wikijeff.co

Bienvenue!

Avez-vous l'âge légal pour consommer de l'alcool?