Party de conserves pour faire durer les saveurs de saison

Boldwin au quotidienBoldwin est curieux

03 septembre 2017

C’est la saison des récoltes, une période d’abondance des légumes et des fruits du Québec. Rien ne vaut la saveur et la fraîcheur d’une bonne tomate à peine cueillie, mais il est toutefois possible de capturer ces parfums et ces goûts pour les faire revivre en plein hiver au moyen de la congélation et de la mise en conserve. Pour s’alléger la tâche et diviser les coûts, pensez à planifier une corvée de groupe qui se terminera sans doute autour d’une bière et d’un bon souper !

 

Planifier la corvée

Après avoir constitué un groupe avec des amis, des collègues ou des membres de la famille, il faut décider des aliments qu’on mettra en conserve ou qu’on congèlera. Une visite préalable au marché pourra vous aider à faire vos choix. Il est également facile de trouver en ligne un calendrier des récoltes et de cibler, au besoin, les producteurs locaux près de chez vous où vous approvisionner. Pour une expérience complète, pourquoi ne pas planifier l’autocueillette de vos petits fruits, par exemple !

Pour assurer la réussite de votre corvée, il est aussi important de déterminer les quantités dont vous aurez besoin. Il est bien facile d’acheter plus que nécessaire et de se retrouver devant une corvée interminable ou avec 25 pots de betteraves marinées alors que 10 auraient fait notre bonheur. Pensez à votre espace de stockage !

Déterminez ensuite le lieu où se tiendra la corvée. Si l’un des membres du groupe possède une cuisine assez grande pour accueillir tout le monde, c’est parfait. Autrement, certains organismes possèdent des cuisines collectives qu’on peut louer pour quelques heures. Non seulement aurez-vous l’espace nécessaire, mais votre hôte ne passera pas des heures à nettoyer sa cuisine après votre départ.

Il ne reste plus qu’à diviser les coûts et à prévoir un bon souper collectif pour couronner vos efforts.

 

Congélation versus mise en conserve

La congélation et la mise en conserve présentent chacun des avantages. Pour conserver la fraîcheur et le goût des fruits et des légumes afin de les utiliser dans des desserts, des smoothies, des soupes ou des mijotés, par exemple, optez pour la congélation. Dans le cas des fruits, on les nettoie et on les assèche bien. On les dépose ensuite sur une plaque de cuisson en évitant que les fruits se touchent et on met la plaque au congélateur durant quelques heures. Par la suite, il ne reste plus qu’à remplir des sacs de congélation hermétiques. En ce qui concerne les légumes, il faudra souvent les blanchir avant de les congeler, c’est-à-dire les faire bouillir ou les cuire à la vapeur quelques minutes. Ce procédé permet de mieux conserver la couleur et le goût des légumes. L’idéal est de consulter un guide de congélation pour s’assurer de les blanchir juste assez.

La mise en conserve convient quant à elle aux confitures, aux légumes marinés, mais aussi aux viandes, aux sauces, aux soupes, etc. Parfois, le manque d’espace pour avoir un grand congélateur dictera le choix de la mise en conserve plutôt que de la congélation. Pour appliquer cette technique, l’idéal est de suivre la démarche proposée par le fabricant de pots ou de regarder une vidéo sur un site de cuisine. Lorsqu’elle est bien appliquée, les pots stérilisés se conservent longtemps. Autrement, ils peuvent se gaspiller rapidement et causer des toxi-infections alimentaires. Alors prudence !

 

À go, conservez!

C’est donc le moment de former votre groupe, de faire le plein des saveurs de saison et de choisir vos recettes! Cela fait, place au plaisir de préparer vos provisions, bien entourés, avec une bonne Boldwin à siroter ! Une grosse journée vous attend, mais votre satisfaction à retrouver les saveurs locales dans 6 mois sera à la hauteur de vos efforts !

© 2016 Boldwin. Tous droits réservés. Réalisation : Wikijeff.co

Bienvenue!

Avez-vous l'âge légal pour consommer de l'alcool?