Tout savoir sur la nouvelle IPA belge et sa création!

Boldwin au quotidienBoldwin en coulisses

12 décembre 2017

La brasserie New Deal dévoile sa toute nouvelle bière : une IPA belge. Pour en savoir plus sur cette création houblonnée à souhait, nous tendons le micro à notre brasseur Martin.

 

Peux-tu décrire, pour les non-initiés, qu’est-ce qu’une IPA belge?
Une IPA belge, c’est le croisement d’une IPA américaine, axée sur l’amertume et le côté floral du houblon, et d’une bière forte blonde, fermentée avec des levures belges provenant des abbayes. En général, ce sont des houblons des États-Unis qui sont privilégiés pour les IPA. Mais, dans ce style, les houblons du Nouveau Monde sont aussi acceptés, de même que les houblons européens parfois. Le pourcentage d’alcool varie de 6,2 % à 9,5 %. Ce qui différentie une IPA belge d’une IPA régulière, c’est sa complexité ainsi que son côté plus fruité, épicé et sec, et sa teneur en alcool plus forte.

 

Comment décririez-vous la nouvelle IPA belge Boldwin?
D’une couleur ambre-orangé, notre IPA belge est voilée par une levure typique et caractéristique des bières d’abbayes belges. Aux arômes d’herbes fraîches, de houblons et de fruits de la passion, elle est dominée en bouche par une amertume résineuse. Ses saveurs complexes sont judicieusement équilibrées entre l’abricot, les fruits tropicaux et le pin, avec une subtile touche d’épices. D’une effervescence modérée, sa finale relativement sèche est en alcool, avec une touche amère et un goût de céréales de notre terroir.

 

D’où vient l’inspiration pour cette nouvelle Boldwin?
Pour créer ce nouveau brassin, je tenais absolument à collaborer avec nos nouveaux brasseurs Cleber et Simon, qui se sont joints récemment à l’équipe Boldwin. On a voulu se distinguer dans le style et opter pour un houblon du Nouveau Monde, le Nelson Sauvin. Nous avions aussi beaucoup apprécié un échantillon de levure typique des abbayes belges. L’idée de créer une IPA belge a donc germé au sein de l’équipe. C’est d’ailleurs un style que j’affectionne particulièrement.

Tous ont participé et été présents pour tous les aspects de la création et de la production. Que ce soit durant l’élaboration de la recette, au brassin test, au brassage en gros volume, à la maturation ou à l’encannage, nous avons brainstormé en équipe pour amener notre bière à son apogée, soit celle qu’on propose aujourd’hui.

Nous voulions toujours rester dans notre gamme de bière bio bien sûr, tout en demeurant accessibles aux néophytes en bières artisanales et en conservant une bonne « buvabilité », comme le dirait Michael J. Lewis, un auteur américain sur la bière que j’estime. On a donc opté pour une version à 6,5 % alc./vol., ce qui place notre IPA belge du côté des IPA belges plus faibles en alcool, mais qui va tout de même chercher l’amertume particulière du Nelson Sauvin et la complexité d’une blonde belge d’abbaye.

 

À quoi a ressemblé le procédé pour la brasser?
Nous avons d’abord fait un brassin pilote de 20 litres pour tester l’agencement des capacités amérisantes du Nelson Sauvin aux esters de notre levure d’abbaye belge. Ensuite, nous avons fait plusieurs tests différents pour le houblonnage à cru, c’est-à-dire l’ajout de houblon à froid après la première fermentation. D’ailleurs, lorsque nous avons fait nos tests des différents houblonnages à cru, toute l’équipe Boldwin a été mise à contribution pour tester la meilleure version de l’IPA lors d’un grand dîner pizza! Après avoir fixé la recette, nous l’avons brassée en fermenteurs de 100 hectolitres. Et voilà, Boldwin propose maintenant son IPA belge.

 

Bonne dégustation!

© 2016 Boldwin. Tous droits réservés. Réalisation : Wikijeff.co

Bienvenue!

Avez-vous l'âge légal pour consommer de l'alcool?